KILL BEN LYK


Cine 1 - 13/04/19 - 03:00

Kill Ben Lyk

Attention, ce film ne peut pas s’acheter seul, il fait parti de l’évent « THE NIGHT » – 4 Films + Petit déjeuner
=> cliquer ici pour acheter vos tickets

 

Banlieue de Londres, Ben Lyk se fait froidement assassiner par un tueur à gages. Fin de l’histoire…

Ah, quoique, pas si sûr : en l’espace de 24 heures, deux autres Ben Lyk se font sauvagement dézinguer. Ben Lyk (un autre, encore vivant) commence à se dire que la coïncidence est un peu grosse, tout comme la police qui débarque chez lui en demandant : « -vous êtes Ben Lyk ? ». Oui, il est Ben Lyk. Mais pas LE Ben Lyk. Qu’importe : les képis l’embarquent pour un lieu secret où ils ont réussi à réunir les 8 Ben Lyk qui respirent encore. Outre leur protection, le but est évident : savoir quel Ben Lyk a fait une grosse bêtise. Et, surtout, quelle est l’ampleur de cette bêtise, qui rend le nom de Ben Lyk encore plus dangereux que celui de Sarah Connor. D’autant que les assassinats ne sont pas prêts de s’arrêter…

Pour décrire son premier long, Erwan Marinopoulos parle volontiers d’un mix entre KISS KISS BANG BANG, THE NICE GUYS et PETITS MEURTRES ENTRE AMIS. Pas faux, même si nous  avions plutôt senti un Guy Tarantino ou un Quentin Ritchie en pleine réappropriation des DIX PETITS NEGRES d’Agatha Christie. Mais ça, cher public, c’est un débat qu’on vous offre au bar après le film. En attendant, KILL BEN LYK est avant tout une grenade dégoupillée d’humour noir, avec ses dialogues ciselés, son scénario de whodunit taillé au cordeau, et surtout son plaisir sincère de vous fracturer les zygomatiques entre deux bonnes doses d’hémoglobine !

Année 2018
Réalisateur Erwan Marinopoulos
Cast Ashley Thomas,
Bronson Webb,
Daz Black,
Dimitri Leonidas,
Eugene Simon,
Martyn Ford,
Scroobius Pip,
Simone Ashley
Distributeur Zorg Studios
Genre black comedy, thriller
Audience ENA
Running time 80'
Pays UK
Audio O.V. Anglais
Sous-Titres Français, Néerlandais
Première Première Belge
Compétition none