THE MOON THIEVES

Cine 1 - 10/04 - 19:00

-> eTicket

12,00

Un casse presque impossible réalisé par une bande que tout oppose. Franchement, qu’est-ce qui pourrait bien foirer ?

INFO

Original Title :
Director
: Kim Wai Yuen
Screenplay : Ronald Chan & Kim Wai Yuen
Cast : Anson Lo, Edan Lui, Louis Cheung, Michael Ning & Keung To
DOP : Karl Tam
Producer : Kim Wai Yuen, Jason Siu & Ray Pang
Production : Alchemist Films Limited / Emperor Motion Pictures / MakerVille Company Limited
Distribution : Emperor Motion Pictures
World Sales : Emperor Motion Pictures

Year : 2024
Country : ,
Audio : Cantonese, Japanese
Subtitles : EN / FR / NL
Running time : 108'

Genre(s) : , ,
Audience : 16+
Premiere : Belgian
Competition(s) :

Extra Info

Les montres anciennes peuvent valoir des fortunes, surtout lorsqu’il s’agit d’un trio de tocantes dessinées et portées par Pablo Picasso. Et « Uncle » en sait quelque chose : il dirige à Hong Kong une société familiale d’objets volés, spécialisée dans les montres, et ne recule pas devant quelques cadavres pour mener à bien une affaire. Pour le coup, il a un client qui est impatient d’ajouter la série Picasso à sa collection clandestine, et peu importe si celle-ci dort dans le coffre-fort impénétrable d’un marchand de luxe à Tokyo. “Uncle » met sur pied une équipe de rêve pour voler les montres et les remplacer par des répliques presque identiques. Son lieutenant de confiance, le vétéran Chief, est chargé de l’opération. Mario, l’ancien acolyte du chef et virtuose de l’explosif, est le suivant dans l’équipe. Deux recrues complètent cette « dream team »: Vincent, expert en répliques, et Yoh, perceur de coffres-forts. Un casse presque impossible réalisé par une bande que tout oppose. Franchement, qu’est-ce qui pourrait bien merder ?

Thriller diablement divertissant dont les protagonistes sont Edan Lui, Anson Lo et Keung To, les membres du boysband populaire Mirror, THE MOON THIEVES a le goût, la couleur, la saveur et l’esprit d’un OCEAN’S ELEVEN à la hongkongaise : une planification élaborée et complexe, des micmacs dans une équipe forte en gueule, des twists roublards enrobés dans une mise en scène délicieusement tape-à-l’œil. Bref, comme dirait justement l’interprète de Danny Ocean : what else ?