FLIES

Cine 1 - 17/04 - 19:00

-> eTicket

12,00

Quand on commence sa journée en crevant un pneu sur le périphérique, c’est déjà pénible. Mais enchaîner avec un cadavre dans le coffre, ça commence vraiment à piquer, là…

INFO

Original Title : MOSCAS
Director
: Aritz Moreno
Screenplay : Javier Gullón
Cast : Ernesto Alterio, Claudio Rissi, Mara Bestelli, Tomás Pozzi & Gabriel Fernández
DOP : Javier Agirre Erauso
Producer : Merry Colomer
Production : Morena Films
Distribution : ViX TelevisaUnivision
World Sales : ViX TelevisaUnivision

Year : 2023
Country : ,
Audio : Spanish
Subtitles : EN / FR / NL
Running time : 100'

Genre(s) :
Audience : 16+
Premiere : Belgian
Competition(s) : ,

embajada-de-espana-en-belgica-color

Extra Info

Vénal, misogyne, opportuniste, volage, implacable, imbu de lui-même, indigne de confiance… En un mot comme en cent, Luis Machi est une enflure exceptionnelle. Persuadé de tenir tout le gratin de la politique et de la finance de Buenos Aires par les cojones, tout en en méprisant ses pairs comme de vulgaires mouches à merde, Machi est persuadé d’être intouchable. Mais ça, c’était jusqu’au jour où il crève bêtement un pneu sur le périphérique. Machinalement, il ouvre son coffre pour y prendre sa roue de secours et découvre un cadavre défiguré dedans. Petite attention particulière, le fameux cadavre est attaché avec les menottes qu’il utilise d’habitude pour son cinq à sept extraconjugal. Bref, Machi est dans la merde, comme toutes ces mouches qu’il dédaigne d’habitude, et la liste de ses ennemis est aussi épaisse qu’un roman de Maxime Chattam. Autant dire que sa secrétaire peut déjà annuler tous les rendez-vous de la journée, qui promet d’être affreusement pénible pour El Machistador…

Vaaaamos !!! Après ADVANTAGES OF TRAVELLING BY TRAIN, qui avait fait partie de la sélection avortée de 2020, on a enfin l’occasion de se rattraper avec la nouvelle comédie noire, pardon le thriller, pardon le « mindfuck » d’Aritz Moreno. Adaptation du bouquin « De loin on dirait des mouches » de Kike Ferrari, FLIES colle parfaitement à l’ADN de Moreno, toujours aussi à l’aise quand il s’agit de brouiller les genres avec brio. On libèrera d’ailleurs des tables au bar pour le débat qui ne manquera pas de surgir à la fin…