Festivart 2021

Découvrez notre exposition BIFFF grâce à notre galerie virtuelle !

06.04 – 18.04 – ONLINE

Le BIFFF et Art Projects Pieterpauwel exposent les magnifiques œuvres de

PALIX, NATHAN VRANCKX & RAPHAEL VANHOMWEGEN (RVH)

Palix

“Palix est connu pour croquer à l’aquarelle les grands procès qui secouent la Belgique depuis 2003 (Cools, Dutroux, Fourniret, ou récemment Salah Abdeslam, Nemmouche, processus d’euthanasie …). Ces croquis d’audiences, publiés dans les médias belges et étrangers, ont été mis à l’honneur, début 2018, lors du “Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau” au Grand Palais à Paris.

Il est aussi – peut-être surtout – un artiste doté d’une imagination fantaisiste et luxuriante. Auteur de tableaux fantasmagoriques, improvisés à l’huile. D’univers poétique, foisonnant de détails qui vont titiller l’âme d’enfant, tapie en chacun de nous. Son travail est une invitation à arrêter le temps et à rêver éveillé …”

Nathan Vranckx

Nathan dessine depuis toujours et au fil du temps d’’innombrables recherches et de travail, il s’ est créé un univers peuplé d’espèces en tout genre à
l’ esthétique bien personnelle.

Passionné depuis sa plus tendre enfance par les films de genre et plus particulièrement l’horreur. Le cinéma est sans nul doute sa plus grande influence, avec la lecture et les arts en général.

Nathan sera plus tard interpellé par la condition de l’ homme mais surtout par son côté sombre et misérable.
Sa peinture est intemporelle, toujours teintée d’ un certain humour, il travaille la forme ,la lumière et les textures.
Là où la déformation est devenue son terrain de jeu, ses images se veulent mystérieuses et organiques.

‘Si la vie est belle, elle n’ est assurément pas faite pour être prise au sérieux ‘ dit-il !

La monstruosité au service de l’ art afin de rendre ce qui repousse et répugne le commun des mortels désirable…

Raphaël Van Homwegen

Je m’appelle Raphaël Vanhomwegen et j’habite à Bruxelles. J’ai commencé la peinture numérique/digitale en 2010 mais j’ai vraiment accéléré mon apprentissage en janvier 2019. Bien que j’aie étudié la psychologie et les ressources humaines à l’université de Gand, j’ai décidé de changer de carrière. J’ai toujours été intéressée par le dessin. Quand j’étais petit, je pouvais passer des heures à dessiner des petits personnages de dessins animés tirés de livres comme Lucky Luc et d’autres bandes dessinées amusantes. Ce que j’aime le plus dans la peinture numérique, c’est la liberté que j’ai de créer tout ce que je veux en très peu de temps. La vitesse est la compétence que j’apprécie le plus. Elle est devenue une partie de mon identité et de ma philosophie. Se concentrer sur la vitesse a également créé un état d’esprit dans lequel les décisions étaient le résultat de connaissances et de réflexes moteurs très profondément intégrés. Elle expose mes plus grandes faiblesses, ce qui permet de les identifier plus facilement et donc de mieux dessiner à chaque fois.

J’adore les monstres ! Appréciez mes créations creepy !