Fostering (The)


-

Original title : O Diabo Mora Aqui

L’avantage du Brésil, c’est qu’un petit weekend à la campagne ressemble très vite au club Med, avec cocotiers, toucans bigarrés et caïpirinha à volonté. Alors qu’en Belgique, en poussant un peu, on finit en K-way à Jupille avec deux pigeons et de la carapils tiède. Est-ce pour autant qu’on doit jalouser Jorge, Ale et Magu, partis rejoindre Apolo dans sa maison de campagne nichée au cœur de la jungle ? Pas sûr… Car, plutôt que de se faire une petite partie de Yahtzee tranquillou en sirotant de la Brahma, Jorge et Apolo vont organiser une cérémonie dans la cave afin de ressusciter l’enfant caché du Baron du Miel. Et, franchement, invoquer une enflure esclavagiste qui s’est mangé une malédiction vaudou à la sauce afro-brésilienne juste pour épater les gonzesses, faut quand même avoir le pâté qui colle au fond de la boîte, hein… D’autant que, si nos deux flèches s’étaient un tant soit peu renseignées sur le mythe, ils auraient détalé fissa à Rio : s’il y a bien une nuit où il vaut mieux être très loin de ces terres perfusées au vaudou zombifiant, c’est bien ce soir-là. Comme quoi, les carapils à Jupille, ça reste un bon plan, mine de rien…

Si ce n’est José Mojica Marins et son alter ego Coffin Joe, le Brésil n’a pas vraiment de tradition horrifique au cinéma. Pourtant, le producteur/scénariste M.M. Izidoro risque de changer la donne : en capitalisant sur les mythes animistes du pays, son scénario aussi redoutable qu’efficace n’attendait plus que Rodrigo Gasparini et Dante Vescio, remarqués avec leur segment  » M is for Mailbox  » pour ABC’s of Death, afin de mettre ce concentré de terreur en image !

Ambassade du Brésil à Bruxelles

Genre ghost movie, horreur
Pays Brésil
Audience ENA
Audio Portugais
Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais
Réalisateur Dante Vescio, Rodrigo Gasparini
Cast Clara Verdier, Ivo Muller, Mariana Cortine, Pedro Carvalho, Sidney Santiago
Scénario Rafael Ballu
Soundtracks Pedro Salles Santiago
Production Marlucco Visao
Distributeur Marlucco Visao, Wide Management
Année 2015

8,00

Presales ended, tickets available on site