Bloodsucking Bastards


-

Seul fonctionnaire à ne pas être sous hypotension professionnelle dans sa boîte, Evan essaie désespérément de motiver ses troupes du call-center à la future vente d’un produit miracle pour les micro-pénis. L’enjeu est élevé car une place de sous-directeur lui fait méchamment de l’œil, mais ses collègues sont des branleurs patentés, confondant les plages pause-café et temps de travail avec une régularité qui force le respect. Et vlà-t’y pas que Max – son ennemi de toujours – débarque à l’entreprise dans le but de lui niquer sa promotion dans les grandes largeurs. Un partout, pourrait-on dire, puisque, du temps de leurs études, Evan a réussi à faire renvoyer Max de l’université, obligeant ce dernier à s’expatrier en Roumanie pour obtenir un MBA en management. Et Max compte bien appliquer ses méthodes importées de Transylvanie afin d’optimiser le teamwork. Au programme ? Des pots de départ tous les soirs, où l’heureux fêté ne reçoit pas un stylo Mont Blanc, mais deux trous dans la jugulaire et une folle envie de faire des heures supp’…

Ecrit par Dr God (le Comedy Club de L.A.), Bloodsucking Bastards est le fils illégitime de The Office et de Shaun of the Dead, aussi féroce en punchlines à vous dévisser la mâchoire que généreux en hémoglobine ! L’occasion aussi de retrouver Fran Kranz (Cabin in the Woods, The Village) en plein concours de qui a la plus grosse canine avec Pedro Pascal (The Adjustment Bureau, Narcos) et Joey Kern (Cabin Fever).

Ce film fait partie des 4 films (+ petit déjeuner) de la Nuit Fantastique qui est un achat indivisible.

Genre black comedy, horreur
Pays USA
Audience ENA
Audio Anglais
Sous-Titres Français, Néerlandais
Réalisateur Brian James O'Connell
Cast Emma Fitzpatrick, Fran Kranz, Joel Murray, Joey Kern, Pedro Pascal, Yvette Yates
Scénario Dr God, Ryan Mitts
Soundtracks Anton Sanko
Production Fortress Features, Maybe This Year Prods
Distributeur Maybe This Year Prods, Red Sea Media
Année 2015