At the Devil’s Door

At the Devil's Door Poster

Original title : Home

S’il y a bien une chose que Leigh a appris en vendant des baraques, c’est que le bien doit être irréprochable. Bon, peut-être un coup de peinture à gauche et à droite ou une moquette à changer, mais rien qui ne nécessiterait l’intervention de Stéphane Plaza. Cette fois, c’est un couple qui désire vendre sa maison. À contrecœur, dirait-on, puisque leur adolescente de fille vient de fuguer. Leigh compatit bien évidemment, mais pense surtout à sa commission et s’empresse d’inspecter cette maison sous toutes ses coutures. Alors que la nuit tombe, une jeune ado surgit dans le salon… Leigh pense tout de suite à la petite fugueuse et passe un coup de fil aux parents afin de les rassurer. Ces derniers, touchés par cette marque d’attention, lui expliquent gentiment qu’elle est à côté de la plaque car leur fille est ici, avec eux ! On évitera cependant de dire à Leigh que cette inconnue est une adolescente qui s’est suicidée en 1987, après avoir été mise en cloque par le diable. Ça ferait un peu trop d’un coup, vous ne trouvez pas ?

Remarqué en 2012 avec The Pact, Nicholas McCarthy revient avec un slow burn aussi élégant que terrifiant, où se croisent divers hommages aux classiques (Don’t Look Now de Nicholas Roeg, ou Rosemary’s Baby de Polanski, pour ne citer qu’eux), tout en construisant sa propre version du mythe faustien. On y retrouve Catalina Sandino Moreno (Alma Ruiz dans la version US de The Bridge) et Naya Rivera qui quitte les midinettes chantantes de Glee pour une dose de terreur qui va faire mal !

Genre horreur
Pays USA
Audience ENA
Audio Anglais
Sous-Titres Français, Néerlandais
Réalisateur Nicholas McCarthy
Cast Ashley Rickards, Naya Rivera, Nick Eversman, Wyatt Russell
Scénario Nicholas McCarthy
Soundtracks Ronen Landa
Producteur Sonny Mallhi
Distributeur A-Film, The Festival Agency, XYZ Films
Année 2014

10,00

Presales ended, tickets available on site