Guillermo del Toro – Cronos

Il est sur toutes les lèvres des cinéphiles depuis la 90e Cérémonie des Oscars : 4 statuettes mythiques, dont celles de Meilleur Film et Meilleur Réalisateur. Tandis que The Shape of Water est le premier film de «monstre» à ravir la récompense suprême, Guillermo del Toro complète la trinité mexicaine – avec Cuaron et Inarritu – des réalisateurs oscarisés ! Il était temps, a-t-on envie de dire : depuis Cronos (lauréat du Corbeau d’Argent au BIFFF 1994), ce génie du 7e art n’a eu de cesse de poser sa patte – reconnaissable entre mille – sur le cinéma de genre. Qu’il s’agisse de son incursion dans l’univers Marvel avec Blade 2, de son dyptique légendaire du Dark Horse Comics Hellboy ou de sa dénonciation du franquisme à travers L’Echine du Diable et Le Labyrinthe de Pan, Guillermo del Toro est non seulement un visionnaire, mais surtout la preuve vivante – comme il l’a dit lui-même à la dernière cérémonie des Oscars – que même un immigré mexicain comme lui peut réussir et arriver au sommet. Quand on allie un pareil talent avec la classe de telles punchlines, on ne peut que s’incliner devant le maestro…

Related movies